Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Qui sont les créateurs de Elfy.Life, de la méthode de reprogrammation métabolique et du programme "Je change de corps" ? Quelles sont leurs compétences et leur expérience professionnelle ? En quoi sont-ils qualifiés pour vous aider ?

Le Dr Ariane Monnami et José Sanchez sont les fondateurs de Elfy.life, les concepteurs de la méthode de reprogrammation métabolique et les créateurs du programme “Je Change de Corps”. 

Ariane monnami

 
José sanchez finish marathon

 

Docteur Ariane Monnami, cofondatrice d’Elfy.Life

Ma formation 

  • Doctorat en médecine (Université de Lyon)
  • Certificats de Biologie Humaine en Génétique et Cytogénétique 
  • DU de Diététique médicale (Université de Montpellier)
  • DIU en Alimentation, Santé et Micronutrition (Universités de Dijon / Clermont-Ferrand)
  • Certificat de Neuro-Nutrition (Institut SIIN) 
  • Certificat Nutrition Network in “Professional Training in LCHF/Ketogenic Nutrition & Treatment” dirigé par le Pr Tim Noakes (Afrique du Sud)
  • Certificat “Treating metabolic syndrome, type 2 diabetes, and obesity with therapeutic carbohydrate restriction” obtenu auprès du Postgraduate Institute for Medicine

Mon parcours professionnel

Généticienne de formation, j’ai tout d’abord exercé la médecine générale, puis je me suis spécialisée en nutrition et micronutrition.

Depuis 2011, je consacre mon temps à la mise en place de programmes de prévention-santé par la nutrition et l'activité physique.

Mes déclics “sportifs”

Je n’ai jamais été une sportive acharnée et encore moins une spectatrice de sport. Pour moi l’activité physique était donc avant tout un moyen d’entretenir ma ligne et ma santé !

Mon 1er déclic

Au cours d’une réunion de famille en 2000 (j’avais alors 42 ans)  j’ai pris conscience que mes cousines (âgées de 52 et 54 ans) avaient pris pas mal de poids. Et je me suis jurée que je ne voulais pas leur ressembler au même âge..

La nutrition, je gérais déjà, il me restait donc à m'occuper de ma condition physique.

Dès la rentrée, je me suis inscrite dans une salle de remise en forme, et c’est comme çà que j’ai fait la connaissance de José qui en était le directeur.

Ce centre proposait des séances en circuit-training d’une heure, ce qui était adapté à la fois à mon emploi du temps chargé et à mon manque d’expérience sportive.

Les résultats ont été assez rapides à apparaître : perte de quelques kilos, amélioration de ma silhouette et de ma condition physique. Je n’étais pas devenue une “grande sportive” mais les séances faisaient partie de ma routine.

Déclic Numéro 2

En 2012, j’ai assuré la préparation nutritionnelle de Nizar Sghaier, ancien champion d’Europe de 100 km par équipe, qui souhaitait reprendre la compétition à haut niveau. 

Challenge réussi, puisque Nizar a remporté les 100 km de Vendée https://www.100kmdevendee.com/resultats-editions-precedentes/resultats-2012.html

Mais le challenge ne s’est pas arrêté là, puisque José et Nizar m’ont lancé le défi de me mettre moi aussi à courir et m’ont inscrite “d’autorité” aux “Petites foulées de Villeurbanne”, une course de 3,7 km ! Pour moi qui n’avait jamais couru de ma vie, l’épreuve semblait tout aussi redoutable qu’un 100 km.

Bref, le 2 janvier 2013, j’étais dans la neige au Parc de la Tête d’or pour ma 1ère séance de running…. qui s’est achevée 500 m plus loin ! Mais mes 2 coachs n’ont pas baissé les bras et le 17 mars j’ai passé la ligne d’arrivée des “Petites foulées” en 29 mn.

Depuis, je me suis accrochée, j’ai participé à des épreuves de plus en plus longues pour finalement réaliser mon 1er marathon en 2019 à 61 ans (plus de résultats)

Et quand mon entourage me demande “Mais Ariane, pourquoi tu cours ?” je réponds : “Parce que je peux le faire !”. 

Au final, je suis très heureuse de combiner de continuer exercice physique et alimentation pour me sentir en pleine santé. 

 

José Sanchez, cofondateur d’Elfy.Life

 

Ma formation 

  • Coach sportif, titulaire d’un DEUST métiers de la forme (Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques )
  • DIU Alimentation santé et micronutrition de la faculté de pharmacie de Dijon
  • Brevet d’état de Judo
  • Maîtrise d’IUP de management

Mon parcours professionnel

Après ma formation de judoka à l’école des cadres de judo de Lyon, je me intéressé aux processus de renforcement de la condition physique et de la récupération physique pour les sportifs judokas.

Ces connaissances ont été complétées par une formation sur l’alimentation santé et la micronutrition à la faculté de pharmacie à Dijon. Mon activité professionnelle comme directeur de centres de remise en forme et développeur de programmes d'entraînements et de nutrition m’ont orienté vers un diplôme de coach sportif, un DEUST métiers de la forme (Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques ). J’ai finalisé mon parcours professionnel avec une Maîtrise d’IUP commerce  et vente de produits sportifs. Je décidais en 2005 de créer une structure permettant de tester, nos futurs programmes d'entraînement et de perte de poids.

Mes déclics

1: La prise de conscience

En 2003 à 48 ans, je pesais 99 kg, soit une surcharge de 20 kg par rapport à mon poids de forme qui se situe à 78 kilos. J’avais de plus en plus de problème de dos et souvent des lombalgies. Je n’arrivais plus à courir et mes genoux me faisaient mal au point d’avoir eu recours à des séances de kinésithérapie. 

Cependant, la kinésithérapie avait atteint ses limites et mon neurochirurgien qui m’avait opéré du dos me disait « c’est normal vous vieillissez ». Mon poids continuait à augmenter et croyez-moi ce n’était pas que du muscle. 

Je dirigeais 2 centres de remise en forme et  je ne concevais pas de donner des conseils sur la perte de poids et la nutrition en étant moi-même en surpoids. Je voulais donc trouver la cause de ce problème. 

Après analyses et tests nous avons constaté que :

L'entraînement seul ne fait pas perdre de poids, mais il est indispensable !

Mon objectif de perte de poids était de m'entraîner à raison de 2 sessions de 1 heure par semaine et d’analyser les paramètres de santé qui pouvaient s’améliorer.

L'entraînement comportait de la musculation et du cardio-training (vélo, marche, step ou aérobic).

Mes premiers programmes qui ne comportaient pas de programme alimentaire particulier, ont montré leurs limites.

La nutrition : l’élément complémentaire obligatoire

La collaboration avec le Docteur Ariane Monnami nutritionniste devait apporter les éléments qui manquaient à mon programme d’entrainement de musculation et de cardio training. Sur ses conseils, j’ai rééquilibré mon alimentation et un mois plus tard j’avais enfin perdu 8 kilos. Il y avait bien un problème de nutrition. 

Les inévitables paliers dans la perte de poids 

Les paliers sont la conséquence d’un métabolisme en restructuration. De nombreuses adaptations se mettent en place. Il y a un processus d’utilisation des lipides en augmentation lors des exercices en aérobie, un augmentation de la masse osseuse et de la masse musculaire, de possibles carences en minéraux et vitamines en cas de complémentation insuffisante dues à l’augmentation des besoins lors des exercices d’aérobie et de renforcement musculaire. Bref, c’est tout à fait naturel !

2. Second déclic : La conception de la méthode de reprogrammation métabolique 

Et depuis ma rencontre avec Ariane en 2000, nous n’avons pas cessé de synthétiser les recherches scientifiques, de nous former et de tester sur nous même les principes qui font aujourd’hui la méthode de reprogrammation métabolique.

Nous avons ainsi expérimenté et intégré progressivement à notre concept différentes approches permettant d’améliorer la santé et la condition physique, comme par exemple :

  • la micronutrition,
  • la Nutrition Cellulaire Active (travaux du Dr lagarde)
  • la biologie nutritionnelle,
  • la Neuro-Nutrition (Institut SIIN),
  • l’alimentation hypotoxique (travaux du Pr Seignalet)
  • l’alimentation Low Carb High Fat et cétogène (travaux des Prs Westman, Phinney, Volek et Noakes)
  • le travail à haute intensité (travaux du Dr Westcott )
  • la physiologie de l’endurance (travaux du Pr Billat)
  • les techniques de course naturelle (méthode Chi Running de Danny Dreyer)
  • la technique des trigger-points.

Ce long travail nous a permis de construire une méthode puissante capable non seulement de lutter contre les maladies chroniques (maladies métaboliques, cancer, maladie d’Alzheimer...), mais aussi d'améliorer les performances, le bien-être et la longévité de nos proches, nos patients, nos adhérents et de toutes les personnes qui décident de vivre en pleine santé au meilleur de leur potentiel. 

3. Le troisième déclencheur : L’obtention des résultats ! 

Bien entendu tout ce que nous avons découvert, nous l’avons mis en pratique au quotidien. Et nous devons dire que ça ne nous a pas mal réussi puisque, à 62 et 65 ans, nous ne cessons d’améliorer notre condition physique et nous nous sentons plus en forme que jamais !

Les raisons d'y croire ... 

Voici une photo de moi en 2002

Et 4 ans plus tard

  • j’avais 48 ans,  
  • je pesais  99 kg et mesurait  1,85m 
  • mon tour de taille était de 99 cm

 



jose-gros-detoure.png

  • à 52 ans  
  • je pesais  80 kg 
  • j’avais perdu du poids mais aussi de la masse musculaire

Aujourd'hui, je pèse 75 kg, mon tour de taille est de 82 cm et je suis devenu marathonien ! (Ma progression en détails)

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Commentaires

Pas de commentaires actuellement.

Ajouter un commentaire

* Les champs marqué d'un astérisque sont obligatoires.